lundi 21 août 2017

L'hypnose, un état naturel toutes les 90 minutes



Le principe de l'hypnose thérapeutique s'appuie sur un mécanisme naturel dont nous faisons tous l'expérience plusieurs fois par jour : le cycle ultradien. Ultradien signifie littéralement : plusieurs fois par jour. 

Le Cycle Ultradien a été découvert par Dement et kleitman en 1957 puis a été adapté par Ernest ROSSI, psychologue et élève de Milton H. Erickson, au domaine de la thérapie psycho-corporelle. Il définit le cycle naturel se reproduisant plusieurs fois par jour activation / repos. Soit des cycles de 90 mn / 20 mn. 

En effet, notre état de conscience tout au long de la journée n'est pas linéaire, il s'apparente plutôt à une courbe sinusoïdale. 


Toutes les 90 mn, le rythme des ondes cérébrales diminue naturellement... comme lorsque l'on entre en état hypnotique ! C'est le creux ultradien. Il dure entre 10 et 20 mn. C'est une période propice pour faire une pause.

Voilà ce qu'en dit le psychothérapeute Ernest Rossi :
"En acceptant les phases normales de votre repos ultradien et en vous autorisant à les apprécier lorsqu'elles surviennent au cours de la journée, vous permettez aux processus d'autorégulation de votre corps et de votre esprit, de traiter et de résoudre vos problèmes". 

Comment reconnaître ces phases de repos ?

Dans ces moments là, vous pouvez ressentir de la fatigue, ou un certain agacement, le besoin de faire une pause, vous pouvez sentir que votre attention est vague, floue... 

Amusez-vous à noter l'heure et vérifiez ainsi la réapparition de cette phase 90 mn plus tard. Si les circonstances le permettent, autorisez vous à en profiter pour respirer profondement, tout en fermant les yeux quelques minutes... 

Voilà une excellente manière, naturelle et bien agréable, de vous aider à gérer votre stress quotidien, n'est-ce pas !

__________________
Sources : 
http://hypnoguide.blogspot.fr/2011/02/les-cycles-ultradiens.html
http://hypnosphere.spheroide.org/quest-ce-que-lhypnose/le-cycle-ultradien/



Aucun commentaire:

Publier un commentaire